Cabinet dentaire des Drs MANGEZ, CANON, KAZDAR & GUILLOIS
Chirurgiens-dentistes à CLAMART , 10/12 Avenue René Samuel - 92140 CLAMART - Tél : 01 46 42 28 36

Le blanchiment

Pourquoi les dents sont-elles colorées ?

Les colorations peuvent être de 2 types :

Les colorations superficielles :
faciles à éliminer par le détartrage et le brossage, proviennent de l’alimentation ou du mode de vie : tabac, café, thé, réglisse, vin, etc.

Les colorations en profondeur :
justiciables du blanchiment sont à caractère héréditaire ou pathologique. L’exemple le plus connu est la coloration due à la prise de tétracycline (antibiotique) pendant la période de formation des dents.

 

Qu’est-ce que le blanchiment dentaire ?

C’est un procédé qui éclaircit les colorations de l’émail et de la dentine en utilisant une solution : le péroxyde de carbamide.

A la manière de l’eau de javel décolorant un vêtement, le produit mis en contact prolongé avec la dent, casse les pigments qui se sont formés soit avec l’âge soit de façon pathologique.

 

Qui peut bénéficier d’un blanchiment ?

Presque tout le monde. Il y a toutefois des cas ou le traitement pourrait ne pas être efficace. En examinant votre denture nous pourrons évaluer l’efficacité du traitement.

 

Comment ? 2 possibilités :

1 -  Blanchiment au fauteuil :

Elle consiste à effectuer l’intégralité ou une partie du blanchiment au Cabinet avec des produits très concentrés.

2 -  Blanchiment ambulatoire ou « home bleaching ».

Vous réaliserez le traitement chez vous à l’aide de gouttières dans lesquelles sera placé un gel de blanchiment dentaire.

Vous pourrez porter ces gouttières entre 2 heures et une nuit en fonction de la concentration du gel.

Les meilleurs résultats sont obtenus sur les dents légèrement teintées. Les tâches foncées, telles que celles causées par les antibiotiques, mettront plus de temps à réagir au traitement.

Le degré d ‘éclaircissement varie d’un patient à l’autre, selon la durée d’utilisation du système.

Il est également possible dans des cas extrêmes, d’effectuer une première séance d’éclaircissement au fauteuil, qui sera suivi du traitement ambulatoire classique.

 

Peut-il y avoir des effets secondaires ?

Pendant le traitement, vous pouvez ressentir des sensibilités. Ceci n’est absolument pas dangereux. Il suffit d’arrêter le traitement pendant 2 ou 3 jours. Si les sensibilités sont importantes, il existe un gel fluoré à porter en alternance avec le gel de blanchiment.

Différentes études montrent que les techniques de blanchiment, lorsque le protocole est respecté, ne comportent aucun risque.

Les résultats sont durables. Vos dents resteront plus blanches qu’elles ne l’étaient auparavant. Certains patients auront besoin d’un rappel périodique d’une à deux nuits, 6 à 12 mois après le traitement initial.

 

LE BLANCHIMENT DES DENTS DEVITALISEES

A la suite d’un choc ou d’une dévitalisation, une dent « de devant » peut noircir, jaunir ou tendre vers une autre coloration qui de toute façon fera tâche lors du sourire.

Si la dent en question n’est pas trop délabrée, un traitement chimique par l’intérieur de celle-ci évitera facette, couronne ou autre dent sur pivot.

La technique consiste à placer un pansement « éclaircissant » par un orifice situé sur la face non visible de la dent qui sera renouvelé toutes les deux semaines.

La technique est efficace, l’économie non négligeable par rapport au prix d’une prothèse, mais surtout on conserve la dent intacte.

Article rédigé par le praticien le 18/11/2013